1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
217 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
17 325 entreprises et 45 741 emplois créés ou maintenus en 2018
Accueil > Actualités > Alizé Réunion : le premier prêt d’honneur décaissé

Alizé Réunion : le premier prêt d’honneur décaissé

Publié le 21 août 2013

Un an après le lancement du dispositif, retour sur le premier projet financé.

Depuis juin 2012, 14 grandes entreprises de la Réunion se sont regroupées autour du dispositif Alizé Réunion pour constituer une enveloppe financière abondée par la Région Réunion et la Caisse des Dépôts.

Cette enveloppe financière est destinée à octroyer des prêts à taux zéro (d’un montant maximum de 50000€) pour financer des entreprises ayant un projet de développement créateur d’au moins 3 emplois. L’attribution du prêt d’honneur est nécessairement liée à la mise en place d’un appui en compétence réalisé par les entreprises partenaires.

Initiative Réunion Entreprendre a été choisi comme opérateur pour la gestion administrative et financière du dispositif Alizé Réunion.

Un an après le lancement du dispositif, retour sur le premier projet financé : Jean-Christophe Junot - SARL Novadies

Connaissez-vous le frozen yogurt ? 

Ce dessert glacé fabriqué à base de yaourt frais à 0% de matière grasse au goût fruité et acidulé est le produit phare commercialisé par Öguava frozen yogurt : un espace de vente en self-service qui propose aux clients de composer eux-mêmes leur yaourt glacé. De nombreux parfums de frozen yogurt au choix, des toppings à profusion et un dessert facturé au poids, c’est un concept innovant et inédit que proposent Jean-Christophe Junot et son épouse, tous droits revenus de Californie.  « Notre source d’inspiration », expliquent-ils.

Un concept séduisant

  En septembre 2011, le prêt d’honneur création d’Initiative Réunion Entreprendre de 11600 € obtenu par Jean-Christophe,  permet au couple de boucler son plan de financement. La SARL Novadies voit le jour et un premier point de vente Öguava frozen yogurt ouvre ses portes à Saint Denis.

Dans le centre de Saint-Denis, le point de vente fait de nombreux adeptes.

Un an plus tard, le concept semble avoir séduit les réunionnais, il est même primé par le conseil général de la Réunion où le couple obtient le prix de l’innovation du 15eme challenge des créateurs.
« Devant un tel engouement, nous avons très vite pris la décision d’ouvrir deux nouveaux points de vente Öguava frozen yogurt sur l’île », explique Jean-Christophe.

Le premier bénéficiaire d’Alizé Réunion

Pour disposer de fonds suffisants pour le développement de leur entreprise, le couple s’est naturellement tourné vers Initiative Réunion Entreprendre.

« Ce projet de développement rejoint les critères de notre nouveau dispositif de prêt d’honneur Alizé Réunion : avec l’ouverture de deux nouveaux points de vente, les gérants vont permettre la création de 9 emplois supplémentaires. Bien plus qu’un simple financement, le dispositif Alizé permet  aux entrepreneurs de bénéficier d’un appui en compétences d’un ou plusieurs cadres dirigeants parmi les 14 entreprises partenaires » explique Stéphane Laoussing, chargé de mission Initiative Réunion Entreprendre, en charge de la gestion du dispositif Alizé Réunion.

Le 15 mai 2013, presqu’un an après le lancement du dispositif, Jean-Christophe est le premier bénéficiaire d’un financement dans le cadre d’Alizé Réunion. Il obtient un prêt d’honneur à taux zéro de 50 000€, levier de deux prêts bancaires complémentaires, ainsi qu’un appui en compétences pendant trois ans d’un cadre dirigeant de SFR pour la stratégie marketing et d’un bénévole Alizé pour les systèmes d’information.

Deux nouveaux points de vente

En juin 2013, c’est au Carrefour de Sainte-Clotilde et à l’avenue des Indes à Saint-Pierre, que deux nouveaux points de vente Öguava frozen yogurt se sont installés pour le plus grand plaisir des Öguavores  qui sont aujourd’hui plus de 3000 à suivre l’actualité gourmande, dynamique et ludique de l’enseigne sur facebook.

     

A Saint-Pierre, une cliente expérimente le libre service...

 

...et au Carrefour de Saint-Clotilde, le magasin est entièrement ouvert sur la galerie.

 

Et devant ce succès, l’entrepreneur conclut avec fierté : « Il est indéniable que mon expérience de vie aux Etats-Unis a été le déclic dans la décision de création de mon entreprise. Les célèbres "Yes you can" et "Just do it" mais aussi un acharnement au travail m'ont permis d'atteindre mes objectifs et parfois même de les dépasser ».

 

Si vous souhaitez, vous aussi développer votre entreprise et bénéficier du dispositif Alizé, contactez-nous.

Nos partenaires

La lettre ? Initiative S'abonner Devenez parrain Comment ?